Sandrine Aouinat

Je suis Sandrine, mais tout le monde m’appelle Sandro. J’ai 29 ans et j’ai le projet d’ouvrir un restaurant adapté aux diabétiques. Je me forme dans un restau et à côté je suis une formation en nutrition et diététique. J'aime: la bouffe, je suis un estomac sur pâtes, et les voyages! J’adore découvrir de nouveaux endroits pour manger de nouveaux plats

Mon diagnostique: depuis quelques semaines j’avais tous les symptômes. Ce qui m’a alertée fut la perte de poids rapide! Je suis allée aux urgences et ils m’ont gardée car j’étais en acidocétose! J’étais rassurée de savoir ce que j’avais mais je n’étais pas vraiment consciente de ce que le diabète impliquait réellement. La 1ere question que j’ai posée: savoir si je pouvais continuer à manger des pâtisseries!

Je me souviens de la première piqûre que j’ai dû faire seule, je me suis demandé ce que je foutais là, pourquoi moi, qu’est ce que j’allais devenir! C'est ce qui a été le plus difficile. Mais avec le soutien de mes proches j’ai affronté le diabète et je me sens plus épanouie qu’avant! C’est le ptit truc en plus que j’ai par rapport aux autres et je fais des jaloux avec les stickers sur le capteur 

Aussi, quand j’ai été diagnostiquée j’étais à un tournant de ma vie. Je venais de quitter mon poste en marketing pour me recentrer sur moi et réfléchir à ce que j’aimerais faire de ma vie. Le diabète m’a apporté un projet concret qui me tient à cœur! Je vous en dirai plus dans les mois à venir.

J’ai aussi fait d’incroyables rencontres, que je n’aurais pas faites si je n’étais pas diabétique. 

Essayez d'accepter ce DT1 plus rapidement possible! Et parlez-en, expliquer aux gens ce que c’est et ne le cacher pas! Vous en souffrirez plus que si vous acceptiez le regard des autres! Et le regard des gens devient presque drôle, et j’aime susciter la curiosité avec mon capteur! 

1 mot qui selon moi résume la vie avec le DT1: Renaissance